Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Economie / Emploi / ALE

Agence Locale pour l'Emploi

Ad. communale : Grand'rue, 39 - 1435 Mont-Saint-Guibert

El Arbi RAOUI

0497/68.45.50

010/65.75.75

010/65.02.53

YWxlQG1vbnQtc2FpbnQtZ3VpYmVydC5iZQ==

Jeudi et vendredi de 9h00 à 11h30.

Le 1er et le 3e mercredi du mois, uniquement sur rendez-vous.

/!\ Fermeture des bureaux de l’ALE du 3 au 21 juillet 2017.

Pour toutes demandes urgentes, veuillez-vous adresser à :

Christine ROMBAUT

Responsable de l’ALE de Court-Saint-Etienne

010/61.66.00

0477/92.39.63

 

Qu’est-ce qu’une Agence Locale pour l’Emploi ?

Cette dénomination ainsi que son sigle « ALE » sont relativement connus de tout un chacun. Mais qu’en est-il de son organisation, de son mode de fonctionnement et de son utilité ? Les quelques explications qui suivent devraient permettre au lecteur d’avoir une meilleure connaissance de ce qui se cache concrètement derrière ces trois lettres « ALE ».

Statut juridique et composition des organes de gestion

Les ALE existent depuis un peu plus de vingt ans sous la forme juridique d’Association sans but lucratif (ASBL). Le législateur a créé une obligation d’instituer une ALE pour toutes les communes belges, soit un total de 255 en Wallonie.

Comme toute ASBL, l’ALE est dirigée par un Conseil d’administration (CA) constitué, dans le cas qui nous occupe, de douze administrateurs. Siègent au sein du CA six représentants désignés par le Conseil communal, dans le respect des équilibres politiques propre au Conseil et six représentants d’organisations représentées au sein du Conseil national du Travail. Pour ces dernières, une parité est prévue entre organisations de défense des travailleurs et organisations de défense des employeurs. Précisons qu’au sein de l’ALE de Mont-St-Guibert les administrateurs ne touchent aucun jeton de présence pour leurs prestations.

Quant à la gestion journalière de l’ASBL, elle est assurée par un agent ALE dépendant du FOREM depuis janvier 2016.

Les principales missions de l’ALE

  • Assurer la gestion des prestataires ALE, c’est-à-dire des personnes qui sont dans les conditions pour effectuer un travail en ALE. Ceci implique l’établissement du contact avec les prestataires potentiels ; la vérification des conditions d’accès ; la mise en rapport avec la clientèle, qu’il s’agisse de personnes privées ou d’autres catégories d’ayants droit.
  • Assurer la gestion des clients ALE, c’est-à-dire la tenue à jour de la validité de leur inscription, la vente de chèques ALE et les différents aspects de leur administration.
  • L’aide à la réinsertion professionnelle et sociale :

- aide à la rédaction de CV, lettres de motivations ;

- accompagnement des personnes dans leurs démarches administratives et sociales ;

- assurer le contact avec les entreprises de la région et les informer des différentes politiques de promotion à l’embauche initiées par l’autorité de tutelle ;

- les ALE ont l’obligation de consacrer annuellement au moins 25% des ristournes sur la vente des chèques ALE à des formations payantes agréées par le FOREM ; c’est ainsi que l’an dernier un stage de remobilisation de demandeurs d’emploi s’étalant sur plusieurs demi-journées de coaching a été organisé ; toujours dans ce contexte de réinsertion, l’ALE a également financé le coût d’un permis poids lourds pour l’un de ses prestataires.

Qui sont les travailleurs ALE ?

Certaines conditions doivent être remplies pour obtenir le statut de travailleur ALE. Il faut être demandeur d’emploi et soit :

  • chômeur complet indemnisé depuis au moins deux ans ou six mois pour les plus de 45 ans ;
  • bénéficier du Revenu d’intégration sociale (RIS) ou d’une aide sociale.

Les travailleurs ALE peuvent effectuer un certain nombre d’heures de prestation par mois selon le type de travail demandé. Ce faisant, ils conservent leur droit aux allocations de chômage et perçoivent en complément, par heure de travail en ALE, un certain montant sous forme de chèque ALE.

Les tâches qu’ils peuvent effectuer sont multiples : entretien de jardin, petits travaux domestiques, travail administratif, aides diverses, …

Les travailleurs ALE sont également assurés contre les accidents de travail et s’ils venaient à occasionner des dégâts lors de l’exercice de leur activité, une police d’assurance couvre leur responsabilité civile. Donc, aucune assurance complémentaire n’est à souscrire par l’utilisateur.

Qui peut faire appel à l’ALE ?

Tous les particuliers, les pouvoirs publics, les ASBL et autres associations non commerciales, les établissements d’enseignement et les entreprises des secteurs agricole et horticole. Tout qui souhaite bénéficier des services de l’ALE doit en faire la demande auprès du responsable ALE. Si la demande est acceptée, il y a lieu de s’acquitter d’un droit d’inscription d’un montant de 6,20 €, renouvelable annuellement.

A propos des chèques ALE

La rémunération du travail presté par le travailleur ALE s’effectue à l’aide de chèque(s) ALE. Un chèque équivaut à une heure de travail prestée ou entamée. Actuellement deux types de chèques sont en circulation :

  • Le chèque non nominatif peut être acheté directement à l’ALE au prix unitaire de 5,95 €. Il n’est pas déductible fiscalement.
  • Le chèque nominatif, au prix de 5,95 € également, doit être commandé auprès de la société émettrice (actuellement EDENRED). Il donne droit à une réduction d’impôts via l’attestation fiscale fournie, une fois l’an, par la société émettrice. Cette attestation est à joindre à la déclaration des contributions. Ce type de chèque est obligatoire pour les entreprises agricoles et horticoles. Pour ces dernières, le montant du chèque ALE est fixé à 6,20 €/pièce.

 

Pour toute question relative aux activités ALE, Mr El Arbi RAOUI, responsable ALE, est à votre disposition dans son bureau sis à la Maison communale, 39 Grand Rue, les jours suivants :

- le 1er et le 3ème mercredi sur RDV

- le jeudi et le vendredi de 09H00 à 11H30 et sur RDV de 13h30 à 15h00

Il peut être joint via le N° de téléphone 010/65.75.75 ou via e-mail : YWxlLm1zZ0BwdWJsaWxpbmsuYmU=

 

Ce que l’ALE n’est pas

L’ALE n’est en rien comparable à une agence d’intérim ! Elle ne peut en aucun cas garantir la satisfaction de 100% des demandes. En effet, l’ALE ne pourra répondre au besoin exprimé que dans la mesure où elle dispose d’un travailleur qui puisse effectuer la tâche demandée. Toutefois, elle peut compter sur un certain potentiel de prestataires ayant exprimé la volonté de répondre positivement à ce type de sollicitation.

Conclusion

A l’échelon de la Région Wallonne, les ALE constituent un outil qui occupe une niche spécifique dans le contexte global de la politique de l’emploi. Cet outil a fait ses preuves et a su prendre en charge, comme nulle autre structure, un public particulièrement fragilisé et difficile à réinsérer dans le monde du travail. Savez-vous que les ALE wallonnes comptent 8.000 travailleurs qui totalisent 4.000.000 d’heures de travail par an ?

A l’échelon communal, l’ALE de Mont-St-Guibert est parfaitement adaptée au tissu socio-économique de la commune. C’est un service de proximité win-win qui depuis de nombreuses années à démontrer sa raison d’être ainsi que son efficacité.

 

Luc Marchal
Président ALE/MSG